En Italie, les déclarations de consensus des communautés et les lettres de soutien des ONG et des institutions sont collectées depuis 2017. Toutes les communautés du réseau italien Tocatì ont participé activement et ont été impliquées dans le processus de demande multinationale et la préparation depuis 2016. Les déclarations de consensus ont été rédigées par des CGI, des groupes de praticiens de TGS impliqués dans le réseau Tocatì, des protagonistes avec AGA du processus de candidature et engagés dans la diffusion des bonnes pratiques de sauvegarde.

Les communautés sont soutenues dans leurs efforts par des ONG, des universités, des institutions locales, régionales et nationales, qui ont fourni des lettres de soutien à la candidature:
ONG nationales italiennes
UNPLI – Unione Nazione Pro Loco d’Italia
MIMAP – Association pour la conservation des traditions populaires-Palerme
Associazione Sant’Antuono & Le Battuglie di Pastellesse, Macerata Campania CE
SIMBDEA – Società Italiana per la Museografia e i Beni DEA, c/o Musée international de la marionnette Antonio Pasqualino, Palerme.
Association italienne du patrimoine mondial
Association des jeunes de l’UNESCO
Chaire d’anthropologie culturelle Université de Chieti-Pescara
Chaire UNESCO “Paysages culturels méditerranéens et communautés de savoir” – Université de Basilicata
Université de Vérone

Administrations locales et régionales:
Municipalité de Vérone
Municipalité de Rialto
Municipalité d’Ollolai
Municipalité de Mel
Municipalité de Novara di Sicilia
Municipalité de Mede
Municipalité de Pienza
Municipalité d’Urbino
Région de la Vénétie
Bureau régional de l’éducation (USR) de la région de Vénétie
Région de la Lombardie

En Belgique, Vlaamse Traditionnelle Sporten vzw (Vlas), une organisation faîtière qui fédère 22 communautés sportives traditionnelles dans la région de Flandre, ainsi que Sportimonium et Workshop Intangible Heritage (WIE) Flanders.
À Chypre, l’association folklorique “Ktima”, une organisation de coordination pour la préservation des TGS à Paphos.

Les communautés d’Istrie ont participé à la rédaction de la demande et à la sélection du matériel vidéo et photographique. Tous les clubs et associations répertoriés ont participé à ce processus. En outre, la demande est soutenue par les municipalités de Buzet et de Savičenta, l’école primaire Juraj Dobrila de Rovinj, l’école primaire de Marčana et l’association des aveugles d’Istrie, le musée ethnographique d’Istrie et l’écomusée de Batana, qui a été reconnu comme une bonne pratique de conservation du PCI de l’UNESCO en 2016.

En France, la Confédération FALSAB (réseau Tocatì) a incité ses 40 associations fédérées et les 20 autres fédérations impliquées dans le travail collectif d’inventaire du PCI des TSO à les associer à la préparation du dossier de candidature. La Fédération de Gouren, la Fédération des jeux et sports traditionnels basques d’Iparralde et le Comité National des Quilles au Maillet ont participé activement à toutes les étapes de la préparation de la candidature, ainsi que l’Institut d’ethnologie méditerranéenne européenne et comparative – IDEMEC – UMR 7307 CNRS.

Au niveau international, l’Association européenne des jeux et sports traditionnels (ETSGA) et l’Association internationale des jeux et sports traditionnels (ITSGA) soutiennent la candidature multinationale de Tocatì.