Laurent-Sébastien Fournier racconta la candidatura UNESCO del Tocatì

Laurent-Sébastien Fournier, ricercatore dell’Université d’Aix-Marseille, è impegnato insieme ad Associazione Giochi Antichi, AEJST (Association Européenne Jeux et Sports Traditionnels) e ITSGA (International Traditional Sports and Games Association) nella salvaguardia dei Giochi Tradizionali.

Lo studioso in questo articolo racconta la rete europea ed internazionale che queste realtà hanno costruito negli anni collaborando a questo proposito e illustra in particolare la candidatura del Tocatì al Registro delle Buone Pratiche di salvaguardia del Patrimonio Culturale Immateriale UNESCO.

Riportiamo integralmente qui sotto l’articolo tratto dal blog accademico Carnets de recherche di Hypothèses.

Le festival de jeux traditionnels Tocatì, un patrimoine partagé (Vérone, Italie). Vers un projet de candidature multinationale du Festival – Registre de Meilleures Pratiques de Sauvegarde – UNESCO ICH

Auteur du billet : Laurent-Sébastien Fournier

Le Festival Tocatì n’est pas seulement un événement, mais l’expression d’une communauté – l’Association Jeux Anciens (AGA) – faisant partie d’un réseau européen, l’Association Européenne Jeux et Sports Traditionnels (AEJST), et d’un mouvement global, l’Association Internationale Jeux et Sports Traditionnels (ITSGA). Il est le signe vivant d’une société qui, dans la transformation de styles de vie, génère et régénère ses traditions culturelles. Cette rencontre de deux jours veut ouvrir un dialogue entre les organisations de la société civile, les Institutions nationale et internationales, la communauté scientifique. Objectif de la rencontre est motiver une réflexion sur le Festival comme outil de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et sur la valeur sociale du patrimoine immatériel pour le bien-être, la durabilité et la paix sociale. Tocatì reçoit cette année pour la première fois le patronage de l’UNESCO, accompagné par ces mots de sa Directrice Générale:

« Ce Festival constituera une belle occasion de sensibiliser le grand public au patrimoine culturel immatériel et de promouvoir la participation des communautés concernées dans sa sauvegarde. Cette initiative rejoignant pleinement les efforts de l’Organisation pour promouvoir la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, c’est avec plaisir que j’accorde le patronage de l’Organisation à cet événement et autorise l’utilisation du logo de l’UNESCO associé à l’emblème de la Convention… » Irina Bokova, 9 Août 2016.

Questo sito utilizza i cookie per fonire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o clicchi su "Accetta" permetti al loro utilizzo. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fonire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o clicchi su "Accetta" permetti al loro utilizzo.

Chiudi